#Beauté: Le rose gold à la maison

Si vous ne pouvez pas aller chez le coiffeur, le coiffeur peut venir chez vous. Le coiffeur, on le sait, ça coute bonbon (surtout pour les nanas d’ailleurs) et on a pas toujours les moyens pour obtenir ce que l’on veut. 

Il y a quelque temps déjà, je m’étais rendue les yeux en coeur chez ma coiffeuse, en demandant un rose gold léger sur mes cheveux. 120 euros plus tard, et après avoir consolé ma carte bleue et mon banquier, j’étais plutôt contente du résultat. Seulement voilà, ma colo a tenu… 10 jours. A peine! Je m’y attendais, mais j’étais quand même hyper déçue.

J’ai fait le deuil de mon rose gold en me disant que je ne retenterais pas, malgré mon coup de cœur pour cette couleur, parce que je ne peux pas me permettre de mettre ce prix là à chaque fois. Mais. Finalement. J’avais vraiment très très envie de recommencer.

Alors dilemme extrême:  Soit je retourne chez le coiffeur en vendant un rein préalablement. Soit, je tente toute seule, adviendra ce que pourra. Comme on a toujours besoin d’un rein au cas où, j’ai choisi la deuxième option, sous les encouragements de certains, je cite  » mais t’es MALADE!!!!! ».

Je tiens à préciser que je ne suis ABSOLUMENT pas coiffeuse. Je ne donne donc aucun conseil pro, je vais juste vous expliquer comment j’ai fait, et avec quoi. Ca a fonctionné sur mes cheveux, pas dit que ça fonctionne sur les vôtres. Donc si vous tenez vraiment à vos cheveux, et que vous ne souhaitez pas déménager en Laponie pour élever un troupeau de rennes, prenez plutôt rendez vous chez le coiffeur.

J’en étais donc. J’ai pris la décision de me faire ma coloration rose gold à la maison, et puis comme j’étais lancée, de me couper les cheveux par la même occase.

J’ai une base naturelle blond foncé, et depuis deux ans environ, je fais des couleurs entre le blond doré cuivré et le roux, sans m’éloigner de trop de ma teinte naturelle.

Me voilà donc partie au supermarché du coin, pour trouver mon futur objet de torture (oui, à ce moment là je suis vraiment pas sereine). Il faut dire que jusque là, j’ai fait seulement deux ou trois colorations à la maison, et j’ai toujours pris une couleur safe, qui ne changeait pas de ma coloration chez ma coiffeuse. Courageuse, mais pas téméraire.

Après moultes recherches, mon choix se porte sur une coloration permanente pour la base, et une coloration semi permanente pour la teinte rose. J’ai donc jeté mon dévolu sur L’oréal. La première coloration sélectionnée est la colo Préference Infinia, Teinte 6.45 Brooklyn Auburn cuivré intense.  La seconde, la Colorista Washout HotPink Hair, medium wear ( 5/15 shampoings).

Et c’est là qu’on entre dans le vif du sujet!

Il vous faudra:

  • Un bol
  • Un pinceau de coloration
  • Une serviette
  • Un vieux tee shirt
  • Des pinces
  • Un peigne à queue
  • Un peigne

Étape 1: La coloration de base. Une fois n’est pas coutume, j’ai suivi à la lettre (ou presque) la notice. J’ai enfilé mes gants, mon vieux tee shirt, j’ai humidifié mes cheveux et en avant! J’ai préféré verser la teinture dans un bol, parce que je ne suis pas super à l’aise avec le tube.

J’ai commencé par les racines, au pinceau, étage par étage, que j’ai laissé pauser environ 15 min, puis j’ai passé un peigne grossièrement dans mes cheveux pour commencer à fondre la teinture sur les mèches. Au bout de 20 min (à partir de la pose sur mes racines), j’ai appliqué le reste de la teinture sur l’ensemble de mes cheveux, sans pinceau cette fois. J’ai laissé prendre 10 min à partir du moment où j’ai terminé l’application.

J’ai ensuite rincé (beaucoup). Normalement, sur la notice, il faut appliquer le soin fourni dans la boite. Comme j’allais appliquer une seconde couleur je ne l’ai pas fait, histoire que les écailles de mes cheveux ne se referment pas. Ca serait bête!

Étape 2: La coloration rose. La coloration Colorista se fait sur cheveux secs. J’ai donc pris le temps de bien sécher mes cheveux, pour mettre toutes les chances de mon coté. La coloration auburn étant un peu foncée, je n’étais pas sûre que le rose allait prendre dessus, puisque sur la boite ils conseillent d’éclaircir sa base si on est plus foncée qu’un blond.

J’ai versé un peu de la coloration dans un bol. J’ai séparé mes cheveux en deux. J’ai ensuite appliqué le rose sur mes pointes, au doigt. Une fois que mes pointes étaient bien enduites, j’ai laissé comme ça 10 min. Ensuite, toujours au doigt, j’ai fondu un peu la couleur en remontant légèrement sur les mèches, pour éviter d’avoir une démarcation droite (et moche, du coup). J’ai laissé comme ça 5 min environ, avant de m’attaquer au balayage.

Là ça se complique un peu. Surtout toute seule. J’ai re délimité mes cheveux en 4 étages en tout. Etage par étage, j’ai tenté de reproduire le geste de ma coiffeuse quand elle me faisait un balayage. J’ai pris une grosse mèche de cheveux, et avec la queue du peigne, j’ai pris une petite mèche sur deux. Avec la mèche obtenue, j’ai refait une sélection pour avoir des mèches les plus discrètes possible. Et j’ai appliqué le rose dessus. Comme je galérais avec les gants, je les ai carrément enlevé. Tant pis pour les mains de panthère rose! J’ai fait ça sur toute ma tête, en remontant progressivement les étages. J’ai ensuite laissé prendre 5 min, puis j’ai passé de nouveau mon peigne pour fondre le tout au mieux. Et on recommence, on laisse pauser 15 min.

Et enfin. J’ai émulsionné avec un peu d’eau avant de rincer. J’ai à ce moment là enfin appliqué le soin fourni avec la première colo, deux minutes. Puis re rinçage.

Étape 3: Reste la coupe. J’en profite d’avoir les cheveux humides. Je place ma raie le plus au milieu possible.  Je me suis ensuite servie de deux vidéos que j’avais vu, pour couper comme j’en avais envie. La première, de Naturellement Lila, et la seconde de Tatiana B. Pour couper, j’ai pris deux paires de ciseaux de qualité coiffeur, un normal et un spécial effilage.

J’ai ensuite séché mes cheveux la tête en bas pour gagner un peu en volume. Et j’ai replacé ma raie sur le coté.

La tension était à son comble.

Mais finalement, je suis plus que ravie! Pas de démarcation, une couleur discrète, mais visible, des cheveux hyper doux, et une coupe qui me plait parfaitement. Merveilleux! J’en ai donc eu pour en tout environ 25 euros. C’était risqué, mais je ne regrette absolument pas!

Si j’avais tout de même deux trois conseils à vous donner:

  • La coloration Préférence contient de l’ammoniaque, et elle sent assez fort. J’ai failli mourir d’asphyxie dans la salle de bain, qui n’a pas de fenêtre! J’ai donc ouvert en grand la porte histoire d’avoir de l’air respirable.
  • La coloration ça tâche.  Nettoyez tout de suite si vous en avez mis, au hasard, sur le sol ou sur le lavabo!
  • Je n’ai pas fait le test d’allergie avant parce que j’ai l’habitude des couleurs et que je ne fais que très rarement d’allergie, mais faites attention quand même.
  • Entre les deux colorations, j’ai littéralement flingué une serviette et mon tee shirt. Pensez donc à prévoir quelque chose auquel vous ne tenez pas, et qui vous servira pour les futurs colorations. Sans regret! Pour ma part, j’avais choisi des vieux trucs, et j’ai bien fait.
  • L’astuce du jour: J’avais choisi un tee shirt à rayures. Grande idée!! C’était parfait pour faire mes repérages, par exemple, quand j’ai mis la coloration rose sur les pointes. Ainsi, les deux cotés étaient parfaitement égaux.
  • J’ai laissé prendre le rose un chouia plus longtemps que ce qui était indiqué sur la boite. Environ 10 min de plus. Parce que ma base était foncée.
  • Je n’ai pas eu besoin de toute la coloration rose, loin de là même. Elle est réutilisable. D’ou l’intérêt d’en mettre dans le bol. Économie!

Voilà, je crois que je vous ai absolument tout dit. Place au avant/après maintenant (oui, je suis dans ma période filtre snap, ne me jugez pas!).

Concernant la tenue de la coloration:

Si la base rousse tient vraiment bien, ce n’est pas la même pour le rose, mais encore une fois aucune surprise. La coloration est restée environ 4/5 shampoings sur les mèches, un peu plus sur les pointes. J’ai voulu refaire une couche de rose qui a beaucoup moins bien pris la deuxième fois. Mais je pense que  c’est parce que j’avais fait le soin re colorant de la colo auburn juste avant.  Toutefois, il me reste encore assez de produit pour en refaire une troisième fois! Joie!

N’oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter VIP du Club Les Lubistes.

Publicités

10 commentaires sur « #Beauté: Le rose gold à la maison »

  1. Tu sais qu’il existe des gants plus fin que ceux fournis avec les colorations ( type gants latex ou nitrile )
    Si tu ne veux pas mettre de gants, pense à bien enduire tes mains avec une crème grasse….. jusqu’au milieu du bras afin de ne pas avoir de tâches de couleur….

    J'aime

  2. Ca te va vraiment bien 😊 c’est vrai que le coiffeur c’est vraiment cher du coup moi aussi je fais tout chez moi ! Par contre je n’ai pas le courage de faire une couleur du coup j’essaye de les éclaircirs au citron mais en plein hiver sans soleil ca marche pas vraiment (désolé si je raconte ma vie …)
    En tout cas félicitations le résultat est trop beau !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s