#Lifestyle: Trouver un logement, la galère

Aujourd’hui je vais vous raconter mes déboires immobiliers. Comme beaucoup de monde je pense, trouver un logement est un vrai casse tête ( et je suis polie).

Je vis depuis maintenant 3 ans et demi dans un appartement que je déteste. Je ne vais pas vous faire la liste de tout ce qui ne va pas ici parce qu’il y en aurait pour des plombes. Et ca va faire environ 3 ans que je tanne chéri pour qu’on bouge de là. Et cette année, ca y est, j’ai obtenu gain de cause.

Je me suis donc mis à fond dans les recherches pour trouver quelque chose qui nous convienne. Dans l’idéal, une maison ( toujours en location), avec un petit jardin pour Henzo et Hivy. Trois chambres. Et une vraie cuisine. Oui, je vois grand.

Me voila donc en train de fouiller sur Le bon coin principalement. Je cherche, je cherche, je cherche. J’envois des mails, passe des coups de fil. Je visite quelques appartements mais je ne suis pas convaincue du tout. Trop petits, mal agencés, quartier qui craint, n’acceptent pas les animaux…

ET SOUDAIN. Je tombe sur THE annonce. Une petite maison à quelques kilomètres de là où on est. Pile ce que l’on recherche à tout point de vue. On la visite, chéri n’est pas trop emballé mais finalement j’arrive à négocier d’avoir le jardin attenant à la maison ( de base, non accessible aux locataires).  On se décide. Enfin, il se décide. Je discute avec la propriétaire, je lui envois notre dossier, qu’elle accepte. Il manque un papier mais bon, nous l’avons demandé, il devrait pas tarder. Elle accepte de nous réserver la maison jusqu’en décembre, je pose donc notre préavis ( 3 mois). Pendant deux semaines, elle repousse le bail me disant qu’elle n’a pas eu le temps.

Et puis un lundi matin, c’est le drame: je reçois un mail, finalement ils ont vendu la maison et le nouveau propriétaire ne veut pas de locataire… Donc en gros: désolé, mais, au revoir. Et là c’est le ciel qui me tombe sur la tête. J’avais déjà des projets plein la tête, j’étais tellement contente.. la déception a été rude, à tel point que je m’en suis rendue malade. Il ne nous restait donc plus que deux mois pour trouver quelque chose d’autre, avant la fin de notre préavis… Et nous avions déjà mis presque 5 mois à trouver quelque chose qui nous convienne… ( oui, on est difficile).

Et c’est reparti pour les recherches acharnées. Bien sur, plus de maison sur le marché, il faut dire que dans nos prix, il y en avait déjà très peu, alors là… Je me résigne donc à chercher des appartements.

Je tombe sur une annonce d’une agence immobilière. Appartement pile comme on voudrait. Bon nombre de pièces, de chambres, deux balcons, et surtout, un loyer hyper intéressant. J’appelle. La nana qui me répond à l’air vraiment accueillante, je prends rendez vous pour visiter dans la même semaine.

Nous voilà donc en train de poireauter devant l’immeuble ( qui déjà, ne plaît pas à chéri). Avec un quart d’heure de retard, l’agent immobilier arrive. Il ne se présente pas, nous dit rapidement bonjour et nous jette à moitié une feuille. Sans explication aucune. Il s’agissait en fait du descriptifs de l’appartement.  On suppose qu’on doit le suivre quand il se barre vers la porte de l’immeuble. On monte jusqu’au dernier étage. Puis il nous dit qu’en fait ce n’est pas cet appartement là. On change de bâtiment, mais arrivés au dernier étage, bah… l’appartement est en fait habité. Il se rend compte qu’en fait, c’est bien dans le premier bâtiment mais qu’il n’a pas les clefs. Chéri commence à s’impatienter. On redescend dans la cours, et on attend que la collègue de l’agent apporte le bonnes clés. Environ 20 minutes.

On remonte donc les escaliers jusqu’à l’appartement. L’agent s’y engouffre sans un mot, ouvre les volets et nous dit “ voila l’appartement, donc trois chambres, cuisine, salon, salle de bain”… En entrant l’appartement à l’air grand, et puis, je rentre dans la première pièce, la cuisine… Les murs, TOUS les murs, sont peint en gris noir, ce qui rend la pièce hyper sombre, malgré la porte fenêtre. Les murs présentent pas mal de trous mais bon. C’est pas le drame encore. Je traverse le couloir et arrive dans le salon, puis une chambre. Là déjà je commence à me décomposer. TOUT est à refaire: le sol avec un lino déchiré de partout, les murs, dont le papier peint est mort de chez mort…On continue par les deux autres chambres, qui sont dans le même état. Et on passe ensuite à la salle de bain…. Peinte en bleu nuit qui encore une fois, donne une impression de grotte à la pièce. Je m’approche.. Et alors, l’état de la baignoire… Tout l’intérieur rouillé. Je demande donc à l’agent si des travaux sont prévus: “ oui, ils vont changer la baignoire, pour le reste, peut être qu’ils seront ouverts à la discussion”. J’ai envie de hurler qu’il n’y a pas de discussion possible là, c’est hors de question d’emménager dans un appart dans cet état et encore moins de le refaire à mes frais! Je comprends même pas qu’ils fassent visiter l’appartement dans cet état.

Un dernier coup d’oeil à la salle de bain et j’ai une illumination: y a t’il de quoi mettre la machine à laver? La réponse fut magique “ Oui, y a une arrivée d’eau, par contre pour l’évacuation, c’est dans la baignoire”.. PARDON???

6 min plus tard exactement nous sortions de l’immeuble. Au revoir. Il repart. On repart sans un mot dans la voiture. Encore sous le choc. En soi, l’appartement est pas mal, mais sans rénovation, ca n’est pas possible. Il nous reste un mois et demi.

En rentrant, j’envois un mail à l’agence. Déjà pour dire que l’attitude de l’agent était vraiment limite. Ensuite pour leur dire, qu’éventuellement on serait open pour faire les travaux à condition que l’on nous fournisse le matériel plus un ou deux mois de loyer offert. Je n’ai toujours pas de réponse. ( edit: j’ai eu la réponse une semaine et demi après)

Je cherche donc de nouveau. Comme je vous l’ai dit au début, nous avions déjà visité un appart dans un quartier qui ne nous plaisait pas vraiment ( mauvaise réputation). Mais dans ces immeubles, il y a régulièrement des appartements de libre. Avant d’avoir visité l’appart en ruine, j’avais contacté l’un des propriétaires de ces appartements. En apprenant le quartier j’avais préféré être honnête et lui dire que le quartier ne nous convenait pas. Mais le temps passe et nous devons vraiment nous bouger le derrière, alors, tant pis pour le quartier, je rappelle.

Et là, premier coup de chance: l’appartement avait été loué mais le locataire s’est désisté, le bien est de nouveau louable. On prend rapidement rendez vous pour pouvoir visiter. Appartement au premier étage, refait à neuf entièrement. Il nous plaît beaucoup, le proprio a l’air vraiment top. En discutant il nous dit que le même appartement sera disponible en décembre, mais il se trouve au dernier étage. On demande si c’est possible de visiter rapidement. Il se trouve qu’il a les clés et nous propose de le visiter maintenant. Je suis aux anges. L’appartement est encore habité. On entre. Et là. C’est le coup de coeur! On arrive à se projeter plus facilement puisque des meubles s’y trouvent. Tout en haut, pas de soucis de voisins du dessus, l’appartement est plus lumineux, niveau chauffage on y gagne aussi. C’est pourtant le même appartement de base, mais je le trouve plus grand. Et la salle de bain est encore mieux. Bref, un coup de coeur quoi. Et pour la première fois, chéri et moi sommes d’accord sans avoir besoin de débattre plusieurs jours.

En bref, nous aurons un toit en Décembre. Et nous sommes ravis. Même si ce n’est pas une maison. Tant pis, ca sera pour la prochaine fois. Après des mois de galères et de déconvenues, on ne va pas faire la fine bouche.

Nous aurons donc 20m² de plus, pour le même tarif. Nous y gagnons même sur les impôts locaux. Nous aurons 74m², trois chambres, une vraie cuisine ( oh ouiiiiiiii), une salle de bain qui n’a rien à envier aux spas, un grand balcon. Vivement le déménagement, je ne tiens plus en place.

Aller, dites moi que je ne suis pas la seule à avoir connu ce genre de galère.

Publicités

9 commentaires sur « #Lifestyle: Trouver un logement, la galère »

  1. J’ai adoré lire votre périple (même si il a été compliqué), et effectivement c’est compliqué de trouver un bien qu’on apprécie (encore plus quand on est à deux). Mais quand on trouve le bien qui rentre dans tous nos critères alors c’est vraiment le coup de cœur, ça nous ait arrivé après 4/5mois de recherches mais on a tellement été vite qu’on a eu beaucoup de chance de l’avoir ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Disons qu’au debut l’appartement actuel nous plaisait bien. J’ai vite dechanté. Il n’est pas fait pour nous. Demenager signifie pour moi un nouveau depart. J’espere ne pas etre décue mais j ai troooop haaaaaate. Pouvoir enfin me remettre a mes passions, la deco, le bricolage, la cuisine. Beaucoup de projets en tete, j’en ferais un article le mois prochain 🙂

      J'aime

      1. J’avais exactement le même état d’esprit en aménageant dans ce nouvel appartement (je détestais notre appartement précédent, et ce depuis le début), alors je connais cet excitation 🙂 En tout cas, je te souhaite pleins de bonnes choses et un super nouveau départ 😘

        Aimé par 1 personne

  2. Hello, j’ai trouvé ton article hyper touchant du coup je te suis sur FB !^^
    C’est clair que c’est une vraie galère de trouver un logement décent, les prix sont parfois abusifs, le tout pour une surface plus que moyenne, c’est donc le parcours du combattant !
    Bisous à toi et bon week-end 🙂

    J'aime

  3. Trouver l’appartement de ses rêves et une véritable quête ! Bravo à vous d’avoir pu trouver quelque chose dans les temps. Je pense que de toute façon l’immobilier est un peu comme un loto: il ne faut compter que sur sa chance (enfin avoir un cdi ça peut aider aussi ;))!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s